Pissaladière provençale aux oignons

La pissaladière provençale aux oignons

 

La pissaladière est une recette plus légère que la tarte aux oignons que l’on cuisine plus au nord à base de beurre, de lait et parfois de fromage. Pour la réussir, un secret : de beaux oignons blancs, comme ceux que l’on trouve sur les marchés du Midi, ou sur les bons étals de nos marchés régionaux !

Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la pâte :
250 g de farine
1 sachet de levure type « briochin »
4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
2 pincées de sel
1 dl d’eau tiède
Pour la garniture :
1kg de gros oignons blancs ou jaunes
10 olives noires
4 gousses d’ail
2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
2 brins de thym

Préparation : 40 mn – Cuisson : environ 1 h

La pâte :

Mélanger la farine, la levure, l’huile d’olive et le sel avec un peu d’eau tiède.

Pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte ferme et lisse.

Laisser reposer une heure sous un torchon.

La garniture :

Emincer les oignons finement et les faire fondre dans une casserole à fond épais dans l’huile d’olive.

Ajouter l’ail écrasé, le thym, le poivre et le sel.

Ajouter de l’eau en petite quantité au fur et à mesure à partir du moment où les oignons commencent à dorer. Laisser cuire ½ heure. Les oignons doivent être tendres, l’eau évaporée.

Etendre la pâte dans un moule rond huilé ou une plaque huilée. Passer au four chaud (200°C) 5 mn, retirer du four et garnir de la purée d’oignons. Décorer d’olives noires et d’anchois.

Ré-enfourner 30 mn toujours à 200°C.

La pissaladière se sert en entrée, ou en plat principal, accompagnée d’une belle salade verte et croquante telle la variété Apia.

Laisser un commentaire