Les télespectacteurs pris en otage par « Canal+ » au 02/03/2018

,

TF1 « scandalisé » par la coupure de ses chaînes par Canal+

Télé – médias

TF1, qui fournissait jusqu'ici ses chaînes en clair gratuitement, veut désormais obtenir le paiement de droits de diffusion de la part des opérateurs qui les retransmettent à leurs abonnés via leurs

TF1, qui fournissait jusqu’ici ses chaînes en clair gratuitement, veut désormais obtenir le paiement de droits de diffusion de la part des opérateurs qui les retransmettent à leurs abonnés via leurs « box ». RelaxNews  /  Martin BUREAU / AFP

 

(AFP) – Le bras de fer engagé par TF1 pour obtenir une rémunération pour la diffusion de ses chaînes se durcit, avec l’annonce jeudi soir d’une coupure de signal par le groupe Canal+.

Ce dernier a annoncé dans un communiqué qu’il interrompait la diffusion des chaînes du groupe TF1, faute d’arriver à un accord commercial avec ce dernier dont il dénonce dans son communiqué « les exigences financières déraisonnables et infondées ».

« Le groupe Canal+ regrette l’impasse dans laquelle se trouvent les négociations avec

Voici des décennies que nous sommes victimes du passage aux privés, à tous ces rapaces qui, comme dit dans les nombreux commentaires, ne sont là que pour se faire du fric sur le dos des citoyens dont je fais partie et, la question : est-il normal que l’Etat français, à quelque niveau que ce soit, subventionne des entreprises privées, toutes activités confondues ( santé, énergie, assurances, etc…, etc,,,) qui n’en on rien à faire du peuple qui paie largement ses taxes et impôts..!!…?
Les français sont pris en otages par ces groupes dont les dirigeants, ne déplaise à certains, vivent à l’étranger, ont des biens planqués dans des Paradis Fiscaux ou immatriculés dans ces endroits; je sais, ça ne va pas plaire à tout le monde, mais c’est ainsi et nos politiques ne font jamais grand chose, encore moins par « Ordonnance immédiate de haut lieu » pour mettre un terme définitif à ces escroqueries organisées, donc à quand le retour, sans dédommagements, aux nationalisations de Droit.
Merci de m’avoir autorisé cette réaction capillaire, mais si vraie.

Mon commentaire sur « La Dépêche du Midi » ce jour  02/03/2018

Les commentaires sont fermés.